Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Maynard L. Beamesderfer – 101st (US) Infantry Division

Maynard L. Beamesderfer, 101st Airborne Division

RIP Maynard L. Beamesderfer | 1924-2016

Pathfinders – Team E
501st Parachute Infantry Regiment
101st Airborne Division

Maynard L. Beamesderfer était un éclaireur au sein du 501st Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division. Le 5 juin 1944, il embarque à bord du Douglas C-47 (Chalk 20) avec la Team E, composée d’éléments du 327th Parachute Field Artillery Battalion (PFAB). Leur rôle consiste à baliser la zone d’atterrissage codée “E” et située à proximité d’Hiesville. Largués à 00h27, les parachutistes sont confrontés à des tirs adverses.

Le sergent Maynard L. “Beamy” Beamesderfer ne le sait pas encore, mais huit des vingts parachutistes américains du stick sont tués dans les minutes qui suivent leur atterrissage en France. Malgré tout, il tente de réunir les éléments dispersés de son équipe afin de préparer l’arrivée des planeurs américains, dans le cadre de l’opération Chicago. Sans nouvelles de ses frères d’armes, il espère que ces derniers se soient dirigés vers l’un des objectifs principaux du 501st Parachute Infantry Regiment, l’écluse de la Barquette. Avec une poignée d’hommes, à trois heures cinquante du matin (soit dix minutes avant l’horaire prévu) et sous le feu des mitrailleuses et des mortiers Allemands, il parvient à activer la balise Eureka et les lampes de signalisation dont le but est de guider les avions américains en route vers la zone d’atterrissage “E”.

Sa mission accomplie mais sans nouvelle des éléments manquants de son équipe, il se dirige ensuite vers la Barquette et rencontre en chemin les fameux sapeurs du 1st Demolition Section, Regimental Headquarters Company, 506th Parachute Infantry Regiment. Avec le sergent Jake McNiece et malgré sa méconnaissance des explosifs, il participe à la destruction de ponts sur la Douve à proximité de la commune de Brévands. Mais son absence d’expérience dans le domaine du C2 lui coûte sa deuxième blessure de la guerre, après avoir été brûlé à l’épaule par une balle allemande qui l’a frôlé : il est choqué par le souffle de l’explosion d’un des ponts, ne s’étant pas suffisamment éloigné des explosifs. Bien que ne souffrant pas de blessures profondes, il se retrouve dans l’incapacité de poursuivre les combats.

Je n’ai eu que de simples égratignures, comparé à ce que j’ai pu voir ce jour-là“, explique Maynard L. Beamesderfer. “Quand vous voyez un de vos amis, vous le regardez et soudain la moitié de sa tête part en morceaux, ou alors un autre est touché à l’estomac, il se tient le ventre et vous voyez dans son regard qu’il ne survivra pas. Des choses comme cela, on ne peut pas vraiment l’expliquer autour de soi. Il n’y a pas d’images.

Quelques jours plus tard, le 11 juin 1944, Maynard participe aux côtés des parachutistes du 502nd Parachute Infantry Regiment à la fameuse charge à la baïonnette commandée par le lieutenant-colonel Cole. Il est ensuite engagé dans les combats de la libération de Carentan avant d’être mis en réserve puis renvoyé en Angleterre pour que son unité soit reconstituée.

Maynard L. Beamesderfer participe ensuite à l’opération Market Garden aux Pays-Bas, en septembre 1944, puis à la bataille des Ardennes.

Il est revenu avec son épouse en Normandie en 1994 pour assister au 50ème anniversaire du D-Day. Il est décédé le 12 août 2016 à Santa Teresa, Nouveau Mexique (Etats-Unis).

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook