Libération de Canisy en 1944 pendant la bataille de Normandie

Canisy (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 26 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 66th Armored Regiment, Combat Command A, 2nd Armored Division

Drapeau américain 22nd Infantry Regiment, 4th Infantry Division

Drapeau nazi Panzer-Lehr-Division

Historique :

A l’issue des puissants bombardements aériens préparant les offensives terrestres de l’opération Cobra, le Command Command A (CCA) de la 2nd Armored Division reprend sa progression à partir de 9 heures 45 depuis sa ligne de départ à Hébécrevon en direction de Saint-Denis-le-Gast.

Après avoir libéré Saint-Gilles, le 66th Armored Regiment (AR) aborde le village de Canisy en fin d’après-midi. Sur les chars s’entassent les fantassins du 22nd Infantry Regiment : assis derrière la tourelle par groupes de cinq à six combattants, ils sont en mesure de débarquer et de combattre à très courte portée dans le bocage normand, assurant en outre une protection rapprochée aux blindés dont la visibilité des abords immédiats est très réduite au combat. D’autres soldats embarquent à bord de camions GMC qui suivent tant bien que mal la progression des chars.

Peu après 18 heures, le 66th AR s’apprête à franchir la coupure humide de la Joigne lorsqu’un blindé allemand appartenant probablement au Panzer Lehr Regiment 130 apparaît à proximité des colonnes américaines, progressant rapidement vers le nord le long de la route départementale reliant Canisy à Saint-Gilles. Les fantassins du 22nd Infantry Regiment débarquent aussitôt tandis que les chars Sherman tentent d’atteindre le blindé adverse, sans succès. Poursuivant sa progression, le blindé allemand s’arrête à proximité d’un camion dont les soldats n’ont pas encore débarqué : les Allemands lancent une grenade avant de s’exfiltrer vers l’est, disparaissant aussi vite qu’ils étaient apparu. Deux Américains sont tués et dix-sept autres sont blessés.

Environ une heure plus tard, le 66th AR atteint Canisy qui n’est défendu que par des unités éparses appartenant à la 352. Infanterie-Division et à la 3. Fallschirmjäger-Division. Sans difficulté, le village est libéré par les Américains qui poursuivent en direction de Quibou.

Carte de Canisy :

Retour à l’index des communes de Normandie

Débarquement de NormandieBataille de NormandieLa Normandie, aujourd’hui

MédiathèqueArmographieFilmographieBibliographieBoutiqueForumInfos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction soumise à l’autorisation de l’auteur – Contact Webmaster