Le livre polémique sur le Pegasus Bridge d’Helmut Konrad von Keusgen

Publication du livre « Pegasus Bridge et la batterie de Merville »

Le livre polémique d’Helmut Konrad von Keusgen

Le livre Pegasus Bridge et la batterie de Merville, publié dans sa version française en juin 2018 par les éditions Heimdal.

14 octobre 2018 : le livre polémique sur le Pegasus Bridge d’Helmut Konrad von Keusgen
Auteur :
Marc Laurenceau

Helmut Konrad von Keusgen, auteur allemand spécialisé dans l’historique des batteries allemandes pendant le débarquement de Normandie, avait publié en 2014 dans la langue de Goethe son septième ouvrage, paru en septembre après le 70ème anniversaire du D-Day. Traduit en français par Paul Cherrier en 2018, il est désormais publié par les éditions Heimdal dans la langue de Molière.

Pour concevoir son livre, von Keusgen a étudié les ouvrages dédiés aux combats du pont Pégase et de la batterie de Merville, essentiellement rédigés par les vétérans et les historiens britanniques. Le fameux Pegasus Bridge a été pris d’assaut aux premières heures du 6 juin 1944 par les commandos aérotransportés anglais de la compagnie D du 2nd Battalion, 2nd Oxfordshire and Buckinghamshire Light Infantry. De son côté, la batterie de Merville a été attaquée quelques heures plus tard le Jour J par les parachutistes du 9th Para Battalion (6th GB Airborne Division). Ces deux opérations ont fait l’objet de multiples parutions historiques et l’assaut du Pegasus Bridge a également été mise en scène dans le film Le Jour le plus long, augmentant encore sa renommée.

Les trois planeurs engagés dans l'assaut du Pegasus Bridge (mission Euston I). Le pont est visible en arrière-plan. Photo : IWM

Les trois planeurs Horsa engagés dans l’assaut du Pegasus Bridge (mission Euston I). Le pont de Bénouville est visible en arrière-plan.
Photo : IWM

Von Keusgen a souhaité donner la parole aux vétérans allemands des deux combats, confrontant leur version des faits à celles des Britanniques. Dans ce livre de 248 pages, il donne une nouvelle image des combats, souvent éloignée de la plupart des récits historiques de référence. Les témoignages font état d’une opposition allemande limitée voire quasi nulle le 6 juin 1944 sur le pont Pégase de Bénouville, contrairement à la défense acharnée que beaucoup d’auteurs ont mis en valeur. Autre point identifié dans ce livre, le décès d’Herbert Denham « Den » Brotheridge, considéré comme le premier officier allié à avoir été tué dans les combats au sol le Jour-J. La théorie d’un tir fratricide est soutenue par l’auteur sur la base des témoignages rassemblés lors de ses différents entretiens. Von Keusgen estime en outre que la mort accidentelle de « Den », officier adjoint et ami du Major Howard commandant des troupes anglaises, aurait fait l’objet d’un secret bien gardé par les vétérans britanniques.

L’auteur Helmut Konrad von Keusgen.
Photo : http://www.von-keusgen.de

Dans cet ouvrage se mêlent études détaillées issues de documents officiels et témoignages personnels de vétérans. « Pegasus Bridge et la Batterie de Merville » est un livre engagé qui veut partager la voix des combattants allemands, sans chercher pour autant à dénigrer les sacrifices et le courage des militaires alliés. Si l’auteur ne peut apporter d’autres preuves pour appuyer ses hypothèses que les nombreux témoignages de vétérans, il participe néanmoins à bousculer les lignes historiques du D-Day.

L’ouvrage Pegasus Bridge et la Batterie de Merville est disponible sur internet en cliquant ici.

 

 Retour au menu Actualités des plages du débarquement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.