Disparition de Michel Marie, le Poulbot d’Overlord et symbole de la libération

Michel Marie, 6 ans, dans les décombres de Villers-Bocage. Surnommé le « Poulbot d’Overlord », sa photo a fait le tour du monde.
Photo : DR

1er septembre 2018 : disparition de Michel Marie, symbole iconographique de la Libération

Michel Marie avait 6 ans le 6 juin 1944. Ce jeune normand, habitant de Villers-Bocage, avait été témoin de la difficile campagne de Normandie marquant le début de la libération de la France. Son village avait été sévèrement touché par les bombardements alliés, tuant plusieurs habitants et réduisant les maisons en cendres (le 30 juin 1944 à 20 heures 30, la Royal Air Force largue 1 100 tonnes de bombes à partir de 266 bombardiers). Peu après le départ des Allemands avec le lancement de l’opération Bluecoat le 30 juillet 1944, les Anglais du 1st Battalion Dorsetshire Regiment libèrent Villers-Bocage : un photographe militaire, perché sur un char britannique, prend alors en photo le jeune Michel Marie qui se dresse au milieu des décombres. Venu à la rencontre des libérateurs, il fait le signe V de la victoire avec sa main. La scène est immortalisée et est forte de sens : malgré les destructions, les peines endurées et l’innocence de la jeunesse confrontée à la guerre, l’avenir est plein d’espoir. Les nuages, que l’on entraperçoit en arrière-plan sur la photo, laissent la place au ciel bleu.

Cette image est aussitôt diffusée dans la presse et fait le tour du monde. Surnommé le « Poulbot d’Overlord » (le terme Poulbot faisant référence aux enfants pauvres de Montmartre, peints par Francisque Poulbot), Michel Marie voit son image reproduite sur une affiche de l’Entr’aide française, association créée au profit des sinistrés de guerre. A l’occasion du cinquantième anniversaire du débarquement de Normandie en 1994, cette photo est utilisée par le Conseil général du Calvados qui en fait son poster officiel.

Décédé à l’âge de 80 ans le 29 août 2018, il disparaît dans l’anonymat. Son geste plein d’espoir demeurera néanmoins pour la postérité.

La cérémonie religieuse est célébrée le lundi 3 septembre 2018 à 10h00, en l’église Saint-Martin de Villers-Bocage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.