Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Elargissement de la tête de pont – Page 3

Elargissement de la tête de pont (3)

Jour-J + 1 à Jour-J + 12 – Du 7 au 18 juin 1944

Les Allemands sur la défensive

Si les Allemands sont en nette infériorité numérique, ils savent tirer le meilleur parti du terrain normand, le bocage. Ce bocage est composé de parcelles de terrains et de vergers, toutes entourées par des grandes haies d’arbustes et d’orties, que les habitants entretiennent depuis des décennies. Ces véritables fortifications naturelles sont profitables aux allemands qui les intègrent dans leur stratégie défensive.

Image : Un char Allemand Panther attaque les forces Britanniques à l'Ouest de Caen Un char allemand Panther attaque les forces Britanniques à l’ouest de Caen.

Le général Rommel demande alors au Führer s’il croit encore aux chances allemandes en Normandie. Hitler répond : “Cette question n’est pas de votre responsabilité mais de la mienne”. Car il croit toujours aux armes secrètes allemandes, comme les fusées V-1, tant que les troupes de Normandie contiennent les forces débarquées et qu’elles laissent le temps aux ingénieurs de créer et produire ces engins de destruction massive, pour les employer notamment contre des objectifs militaires : les ports artificiels alliés par exemple.

Image : Fusée Allemande V1 en vol Fusée allemande V1 en vol.

Au moment où Hitler donne ses ordres aux généraux allemands de la Normandie, à la mi-juin 1944, les fusées V-1 ne sont toujours pas assez précises pour être efficaces : le 17 juin, le jour même de cette rencontre entre le Führer, von Rundstedt et Rommel, un V-1 tombe à quelques mètres du bunker d’Hitler, au lieu d’atterrir sur la ville de Londres. Les deux généraux allemands (qui avaient quitté le bunker avant l’accident) ne peuvent plus revoir le Führer après cet incident et rentrent en Normandie sans qu’ils aient obtenu des aides supplémentaires des forces armées allemandes.

Image : Soldats Allemands (16e <em>Luftwaffe</em>n-Felddivision) armés de mitrailleuses MG sur la Place Courtonne à Caen Soldats allemands (16e Luftwaffe-Felddivision) armés de mitrailleuses MG sur la Place Courtonne à Caen.

Page précédentepage 1, 2, 3

Suite : La consolidation de la tête de pont

 Retour au menu Bataille de Normandie

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook