Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Mercredi 26 juillet 1944

Mercredi 26 juillet 1944

La bataille de Normandie jour après jour

L’opération Cobra au sud du Cotentin se poursuit. Au nord-ouest de la zone qui servit de point de départ à l’offensive, quatre divisions d’infanterie américaines sont également passées à l’attaque : les 8ème, 79ème, 83ème et 90ème. Ces divisions attaquent selon deux axes, l’un à l’est le long de la route reliant les localités de Lessay et de Coutances, l’autre le long de la route Périers-Coutances.

Les forces allemandes n’opposent plus véritablement de résistance et les Américains foncent vers le sud : le village de Marigny est atteint et de violents combats s’engagent dans les environs. Ce village est défendu par des éléments de la division Das Reich, appuyés par des chars et par la 353ème division d’infanterie. La 2ème division blindée atteint en fin de soirée le village de Saint-Samson-de-Bonfossé, après avoir effectué la progression américaine la plus importante de la journée. Mais la meilleure nouvelle pour les Alliés, est que le front au sud du Cotentin est enfin ouvert : les Allemands se replient dans le désordre et la tactique de Bradley s’avère payante : les chars progressent bien plus facilement maintenant que l’infanterie ouvre la route.

Les Anglo-Canadiens tentent, de leur côté, de se remettre de l’opération Spring, lancée la veille. Les pertes, terrifiantes, leur permettent uniquement de tenir leurs positions de la veille et les obligent à abandonner le terrain gagné pendant ces dernières vingt-quatre heures. Le sacrifice des Canadiens permet toutefois d’accomplir le but de l’offensive Spring : les Allemands décident de ne pas envoyer des divisions en renfort dans le Cotentin, mais préfèrent maintenir une force suffisante au sud de Caen pour contrer d’éventuelles offensives. Spring est une réussite sur le papier, mais une catastrophe au niveau de pertes : 1 500 canadiens sont mis hors de combat.

Evolution des combats en Normandie le 26 juillet 1944 à minuit (cliquer sur la carte pour agrandir) :

Image : Carte de l'evolution des combats en Normandie le 26 juillet 1944 à minuit

Jour précédentJour suivant

Retour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook