Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Robehomme en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Robehomme (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 17 août 1944

Unités engagées :

Drapeau canadien de 1944 1st Canadian Parachute Battalion, 3rd Para Brigade, 6th Airborne Division

Drapeau anglais 3rd Parachute Squadron, Royal Engineers, 6th Airborne Division

Drapeau France Libre N°4 Commando, 1st Special Service Brigade, 3rd Infantry Division

Drapeau nazi 346. Infanterie-Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 736, 716. Infanterie-Division

Historique :

La commune de Robehomme dans le Calvados est située à l’ouest des marais de la Dives. Les Allemands qui occupent le secteur appartiennent à la 4ème compagnie de l’Ost Bataillon 642 intégré au 4ème bataillon du Grenadier-Regiment 736 de la 716. Infanterie-Division.

Les Alliés veulent sécuriser le flanc gauche de leur tête de pont en détruisant plusieurs ponts sur les rivières Dives et Divette puis en se repliant sur les points de passage obligés en le tenant fermement contre d’éventuelles contre-attaques allemandes. La 3rd Para Brigade de la 6th Airborne Division est chargée de cette mission aux premières heures du 6 juin 1944 et la compagnie B du 1st Canadian Parachute Battalion reçoit notamment l’ordre de détruire un pont sur la Divette situé à Robehomme avec l’aide de sapeurs.

Les parachutistes canadiens sont largués à partir de 00h57 au-dessus de la zone de saut codée “V” par les Alliés et qui se situe à l’ouest de Varaville. La cinquième section commandée par le lieutenant Normand Toseland, parachutée à environ trois kilomètres de leur zone de saut, est alors guidée dans la nuit par une française jusqu’à leur objectif. Arrivés à hauteur du pont, les parachutistes rencontrent le Major C. Fuller, commandant la compagnie B mais aucun explosif n’est disponible, les sapeurs n’étant pas encore arrivés avec leurs équipements. Ils décident de les attendre mais à trois heures du matin, ils changent de plan pour accomplir la mission. L’esprit d’initiative prend alors le dessus et le Sergeant Poole du 3rd Parachute Squadron Royal Engineers récupère les grenades N°82 Gammon Bomb des soldats afin de créer une détonation suffisante pour détruire le pont. L’explosion endommage l’objectif mais ne le détruit pas. Les sapeurs aux ordres du lieutenant Jack Inman, retardés par les erreurs de largage et les difficultés de franchissement dans les marais de la Dives, parviennent finalement à atteindre le pont peu avant six heures du matin et le détruisent. Les parachutistes se replient ensuite vers Le Mesnil.

Durant les semaines qui suivent, le front n’évolue pas et il faut attendre le lancement de l’opération Paddle en août 1944 pour que la situation change. Cette offensive dirigée vers la Seine débute dans la nuit du 16 au 17 août et le N°4 Commando (1st Special Service Brigade) s’empare de Robehomme sans combats majeurs dès le 17 août.

Cartes de Robehomme :

Image : carte de la commune de Robehomme
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook